Archives de l’auteur : Esposos Misioneros

Un mariage grandiose. Commentaire pour les époux : Marc 9,2-10.

EVANGILE
« Celui-ci est mon Fils bien-aimé. »
Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,2-10.
En ce temps-là, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux.
Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille.
Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus.
Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »
De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande.
Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! »
Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.
Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts.
Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ».
Parole du Seigneur.
Un mariage grandiose.
Les choses de Dieu nous dépassent et atteignent des limites insoupçonnées. Dieu est très grand et nous sommes très petits. Par conséquent, vivre comme si Dieu n’existait pas, c’est rester dans un aspect très minable de la vie. Passer à côté des choses de Dieu, c’est passer à côté de tout ce qui vaut vraiment la peine. Vivre un mariage selon les choses de ce monde, c’est le bâcler. Vivre un mariage face à Dieu est impressionnant, éblouissant… contemplez-le et vous serez radieux.
Appliqué à la vie conjugale 
Xavier : Chérie, ce soir, au lieu de sortir dîner comme prévu, j’aimerais que nous restions à la maison et que nous voyions ensemble comment les dons de l’Esprit Saint influencent notre sacrement. Ça te va ?
Laure : En vrai, j’avais très envie d’aller dîner, mais je trouve le sujet très intéressant.
(Le soir)
Xavier : Si tu veux, on peut examiner chaque don et dire à tour de rôle comment il influence notre mariage, d’accord ? Je commence par le don d’intelligence. Il nous permet d’approfondir notre foi et de comprendre Dieu et ses choses. Et bien sûr, le Sacrement de mariage est très important pour Lui. J’aimerais beaucoup continuer à découvrir ce mystère avec toi.
Laure : Moi aussi. Le deuxième est la Sagesse. Savourer les choses de Dieu et surtout la charité conjugale qui nous unit. Par exemple, aujourd’hui, nous avons renoncé à un délicieux dîner, mais nous sommes là, ensemble, à savourer ensemble les choses de Dieu.
Xavier : Très bien. J’aime bien cet exemple. Un autre don est celui du conseil. Comme il est important de rechercher la volonté de Dieu lorsque nous essayons de nous conseiller les uns les autres. Comme c’est important que nous nous conseillions les uns les autres, non pas par indignation parce que l’autre ne fait pas les choses comme je les dis, mais par le conseil de Dieu.
Laure : J’adore. Don de force. Il nous permet de persévérer dans nos engagements face aux situations difficiles. Pour cela, nous avons besoin de nous soutenir mutuellement et de nous aider à être fidèles, par exemple, à la prière conjugale quotidienne ou aux engagements que nous avons pris sur notre chemin de purification personnelle. D’une certaine manière, nous devons mettre notre don de force au service de la faiblesse de l’autre et de sa tendance au confort ou au conformisme.
Xavier : Tout à fait d’accord. Le don de science : C’est facile, parce que c’est ce que nous sommes en train de faire. Regarder Dieu, sa présence dans tout ce qui se passe. Nous aider à interpréter les choses à partir de son plan de salut.
Laure : La miséricorde. Très important. Savoir que nous sommes des enfants de Dieu et nous traiter toujours comme des enfants de Dieu. Si seulement on faisait cela, tout irait bien.
Xavier : La crainte de Dieu : être conscient des conséquences que cela aurait pour notre mariage d’écarter Dieu, d’oublier la grâce sacramentelle, comme s’Il n’était pas celui qui fait tout entre nous. Ce serait un suicide conjugal.
Laure : oh. C’est dur, mais c’est comme ça. Pouvons-nous écrire tout cela et le mettre dans un cadre dans notre chambre ? J’aimerais ne pas l’oublier et le revoir de temps en temps. Ce sont les cadeaux que nous avons reçus et nous devons en tirer le meilleur parti.
Vierge Marie,
Épouse de l’Esprit Saint, prie pour nous.

Parfaits imparfaits. Commentaire pour les époux : Mathieu 5, 43-48

ÉVANGILE

Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait (Mt 5, 43-48) Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.

Voici maintenant le moment favorable,   voici maintenant le jour du salut.

Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur. (2 Co 6, 2)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ?
Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Parfaits  imparfaits 
On est parfait quand on aime parfaitement, et non quand on a atteint toutes les vertus. Et un amour est parfait quand il aime tout le monde et dans toutes les circonstances.  La première caractéristique de l’homme parfait, c’est qu’il ne se croit pas parfait, il considère les autres bien plus parfaits que lui ; la deuxième, c’est qu’il ne se fie pas à lui-même pour la croissance de sa propre perfection, il dépend de Dieu et des besoins de son épouse.  La troisième, c’est qu’il se sait fils de Dieu, Celui qui nous donne tout et qui fait tout.  Lui, le seul parfait.
Appliqué à la vie conjugale 
René : Béa, je t’admire pour ton amour pour le Seigneur et pour celui que tu veux me donner à moi.
Béa : René, je t’admire pour ta fidélité et ta persévérance dans l’amour de Dieu et dans ton amour pour moi
le Seigneur : vous n’êtes pas loin du Royaume de Dieu !
Vierge Marie, 
Conduis-nous à Lui ! Merci Maman !

La dignité comme tâche. Commentaire pour les époux : Matthieu 5,20-26

EVANGILE
« Va d’abord te réconcilier avec ton frère. »
Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 5,20-26.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous le dis : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : ‘Tu ne commettras pas de meurtre’, et si quelqu’un commet un meurtre, il devra passer en jugement.
Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.
Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison.
Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »
Parole du Seigneur.
La dignité comme tâche.
Nous pouvons regarder cet Évangile de deux points de vue : celui de la punition (qui attire en général plus l’attention) ou celui de l’amour, qui passe généralement plus inaperçu.
Regardons-le aujourd’hui du point de vue de l’amour : voyez à quel point Dieu m’aime ! Il ne permet à aucun frère de m’insulter. Combien Dieu m’aime ! Il ne permet à personne d’avoir quelque chose contre moi. Il n’acceptera aucune offrande de personne si elle n’est pas en communion avec moi.
C’est à ce point que je dois me sentir aimé et protégé par Lui. Il n’est plus nécessaire que je me défende. Il se charge de ma défense.
Appliqué à la vie conjugale 
Mayte : En lisant cet Évangile, je me rends compte de l’importance que tu es pour Dieu. Il ne permettra pas que je m’éloigne de toi, ne serait-ce qu’un tout petit peu.
Frédéric : Je ne suis pas digne d’avoir reçu une de ses filles comme épouse. C’est impressionnant la dignité qu’Il nous a donnée. Saint Jean Paul II a dit que Dieu nous a donné la dignité comme tâche.
Mayte : Puissions-nous toujours nous regarder avec les yeux de Dieu.
Frédéric : Qu’il en soit ainsi.
Vierge Marie,
Nous voulons être extrêmement doux l’un envers l’autre. Béni soit Dieu qui nous aime tant.

L’intimité de Dieu – Commentaire pour les époux : Mathieu 16, 13-19

Evangile

Tu es Pierre, et je te donnerai les clés du royaume des cieux.

Évangile de Jésus Christ selon Saint Mathieu 16, 13-19

En ce temps-là, Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! » Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

Parole du Seigneur.

L’intimité de Dieu.

Dans l’Évangile, Dieu révèle son intimité à Pierre et celui-ci l’accueille comme une représentation de « l’Église-Épouse ». Ensuite, le Seigneur montre aussi à Pierre son identité et la mission qu’Il lui a confiée, en lui donnant les clés de sa maison, en lui montrant qui il est appelé à être.

Dans la fidélité à Dieu, Il me révèle Son intimité et me montre qui je suis : Fils de Dieu et époux de mon épouse, ce qui est ma mission. Si je ne l’accomplis pas, j’aurai perdu mon identité, car comme Jésus, c’est mon origine (enfant de Dieu) et ma mission (époux) qui m’identifient.

Le Seigneur nous révèle Son intimité dans la sainteté des époux. En vivant notre communion, nous nous rapprochons de la sienne et Il nous montrera de grands trésors.

 

Appliqué à la vie conjugale

André : Je pense que notre mariage se passe plutôt bien, mais mon épouse n’est pas d’accord. Je ne sais pas ce que je peux faire d’autre.

Le tuteur : André, tu es ce dont elle a besoin, mais tu dois d’abord te connaître toi-même pour pouvoir aimer vraiment, et c’est ce que nous obtenons dans notre relation avec Dieu. Tu comprendras alors ce que tu peux offrir à ton épouse. Plus que tu ne le penses. L’étape suivante consiste à entrer dans son intimité, dans son monde, et elle te donnera les clés de son cœur. Ce jour-là, tu pourras l’aider sur le chemin de la sainteté.

André : Merci. Je te remercie beaucoup, parce que maintenant je vois combien je suis loin d’être un bon époux.

Le tuteur : Saint Jean Paul II dit que l’homme a reçu dès le début la tâche d’être le gardien de l’amour vrai. C’est la belle mission que tu as. Si tu la remplis, Dieu te montrera de grands trésors et, à travers toi, au monde.

Vierge Marie,

Puissions-nous concentrer nos vies sur le chemin de la sainteté qu’Il a préparé pour nous, afin d’atteindre la beauté et la plénitude qu’Il veut nous montrer. Que Dieu soit loué pour avoir créé quelque chose d’aussi beau que le mariage. Puissions-nous apprendre à l’embrasser comme le précieux cadeau qu’il est.

Laissez briller votre lumière. Commentaire pour les époux : Luc 11,29-32

EVANGILE
À cette génération, il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 11,29-32.
En ce temps-là, comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération.
Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.
Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. »
Parole du Seigneur.
Laissez briller votre lumière.
Aujourd’hui, on a tendance à demander des miracles, des guérisons et des transformations sans effort. Il peut sembler que le sacrifice et l’abnégation soient des choses qui datent de l’époque de Jonas.
Ainsi, il est courant de demander à Dieu un miracle pour que mon mari change parce qu’il a certains comportements qui me dérangent ou que je ne suis pas prête à tolérer.
Cela ne veut pas dire que le Seigneur ne fait pas de miracles. Il en fait, et beaucoup. Mais le Seigneur ne veut pas que nous ayons ce genre d’attentes confortables et miraculeuses qui nous éloignent de la croix.
Il veut que j’amène sa miséricorde à mon époux. Comment cela se fait-il ? Il n’y a qu’une seule façon : Être très proche du Seigneur, être dans la grâce, purifier mon âme en combattant dans mon cœur et permettre ainsi à la lumière du Seigneur, qui réside au plus profond de mon âme, atteigne mon époux. C’est cette lumière qui pourra le guérir. « Que votre lumière brille devant tous les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres et glorifient votre Père. »
Appliqué à la vie conjugale 
Jules : Anne, je l’ai vu clairement aujourd’hui dans la prière : dans la mesure où je mets de côté mes attachements et ordonne mes passions, la lumière de Dieu qui habite en moi brillera plus purement.
Anne : Bien sûr, disons qu’elle sort de toi moins déformée et plus nette. Et dans la mesure où je purifie la mienne, cette lumière entrera aussi plus fortement en moi.
Jules : De cette façon, nous pouvons nous fournir mutuellement la lumière de Dieu. Qu’en penses-tu ?
Anne : Je pense que c’est magnifique et que c’est une énorme responsabilité devant Dieu et devant toi.
Jules : Alors efforçons-nous de purifier nos âmes pour que la lumière de Dieu brille pour nous deux.
Vierge Marie,
Le signe que nous recevons est la grâce sanctifiante, qui est efficace. Elle l’est en effet. Qu’elle n’interrompe ni n’altère la lumière de la grâce. Loué soit le Seigneur qui habite en moi.